Calmer les peurs enfantines avec les fleurs de Bach

bebe triste

 

La plupart des enfants présentent des frayeurs en lien avec l’abandon.

Si l’accueil des émotions, le partage et l’écoute sont indispensables dans la traversée de ces étapes naturelles, il est aussi possible d’apaiser les petits par le biais des fleurs de bach.

Les fleurs de Bach sont des remèdes naturels, sans effet secondaire et peuvent être proposés dès la naissance. Cependant, comme ils contiennent de l’alcool, on les utilise ainsi:

-Pour le bébé allaité, passage dans le lait maternel: la mère prend donc les elixirs .

– Pour un enfant , mélanger 2 gouttes de chaque fleur dans de l’eau de source dans un flacon en verre stérilisé . A faire boire tout au long de la journée par petite gorgée. En cas d’émotion plus profonde , passer au compte gouttes: mettre 2 gouttes par élixir dans un flacon compte gouttes et compléter avec de l’eau. Déposer 4 gouttes du mélange dans la bouche de l’enfant, 4 fois par jour.

Vers quelles fleurs se tourner?

Vers la Chicorée, fleur de l’attachement, pour les petits agrippés aux jupes de leur mère. Elle sera utile à la rentrée des classes ou lors d’un départ en colonie par exemple, car elle calme l’insécurité intérieure. L’élixir de chévrefeuille est aussi indiquée dans ces angoisses de séparation .

Si la peur de la solitude , de l’abandon se traduit par des atitudes de « clown » cherchant spectateur, se tourner vers l’aigremoine , si elle se caractérise par un enfant parlant tout le temps, voir l’élixir de bruyère.

Les inquitétudes qui naissent dans l’obscurité du soir tombant , les cauchemars seront soulagés par l’élixir de tremble, qui permet d’apprivoiser le changement entre jour et nuit.

Mais en cas de véritable terreur nocturne, de panique en plein sommeil, l’élixir d’hélianthème convient mieux.

Pour aider les enfants manquant d’assurance, touchés par la timidité ou une phobie, se tourner vers le mimule et le mélèze qui invitent à oser , se lancer.

Les enfants qui doutent beaucoup d’eux, s’affolent et abandonnent au premier échec prendront de l’élixir de gentiane.

Enfin l’angoisse d’être jugé, de décevoir la maîtresse, maman ou papa , sera soulagé par l’élixir de centaurée qui va aider à l’affirmation de soi et à la découverte et la mobilisation des ressources internes.

Source : Plantes et santé, Février 2014.

Pour aller plus loin sur ce sujet: « Mieux vivre l’école avec les fleurs de Bach », aux éd. Granchet

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les cookies nous permettent de vous proposer nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies. En savoir plus