La Phythothérapie

La phytothérapie c’est littéralement « le soin par les plantes ». Cet art utilise la plante selon différentes formes et on y trouve de nombreuses branches, comme l’aromathérapie et la gemmothérapie (utilisation des tissus embryonnaires des plantes, bourgeons, jeunes plantules, radicelles).

En phytothérapie, on utilise des extraits de plantes sèches ou fraiches, sous forme d’infusion, de décoction, d’extrait hydroalcoolique, de nébulisats, de poudre ou de Teinture Mère.

Les plantes médicinales représentent une source essentielle dans notre pharmacopée moderne et elles sont aussi une ressource naturelle pour le soin de millions de personnes à travers le monde. Bien entendu, comme pour tout produit actif, des précautions d’usage sont à respecter car naturel n’est pas synonyme d’inoffensif.

Les produits en phytothérapie:

Les infusions: On utilise les parties tendres des plantes, des feuilles, des fleurs. On verse sur la préparation de l’eau frémissante et on patiente selon une durée qui va de quelques secondes à quelques minutes. Il est préférable de couvrir le temps que dure l’infusion.

Si l’on met les plantes dans l’eau froide, il faut porter à ébullition et couper le feu: la plante ne doit pas cuire, sinon il y a risque de dénaturation des propriétés.

Les décoctions: ici , la plante cuit. La décocotion permet de profiter des propriétés des parties ligneuses d’une plante, comme les racines, les écorces. Plongés dans l’eau froide, on amène à ébullition puis on laisse cuire plusieurs minutes.

Les décoctions se prennent le plus souvent par voie interne mais elles servent aussi à réaliser des cataplasmes et des bains.

Les extraits secs ou poudres micronisées: la plante entière (feuilles, tiges, racines….) est réduite en poudre . Par souci de commodité, les poudres se présentent souvent sous forme de gélules ou de comprimés, faciles à consommer et à commercialiser.

La teinture mère: La plante macère dans l’alcool pendant 10 à 15 jours , elle est ensuite filtrée afin d’obtenir une solution qui comprend tous les principes actifs de la plante. La T.M est administrée par voie orale, toujours diluée dans de l’eau, et selon une presciption précise qui représente quelques gouttes .

La teinture officinale: le procèdé est la même que pour la T.M mais ici on utilise la plante sèche. Cela n’est pas adapté à toutes les plantes car certaines perdent de leursprincipes par le séchage ou au contraire gagnent de nouvelles propriétés non désirées.

Il faut toujours préférer consommer des plantes issues de l’agriculture biologique et être vigileants sur les procédès d’extraction ( ex: traitement ionisant de la plante pour lui assurer une meilleure conservation…)

Les extraits hydroalcooliques de plantes fraiches: en abrégé: EPF . Ici les principes sont extraits à l’eau et à l’alcool. C’est un procédé très efficace pour restituer toutes les qualités de la plante.

Les extraits fluides: on laisse évaporer une partie importante de l’eau d’une infusion ou d’une décoction et on obtient l’extrait fluide de la plante.

Quelques propriétés des plantes médicinales: voir ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les cookies nous permettent de vous proposer nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies. En savoir plus