L’EFT

L’EFT : se libérer des troubles et des blocages émotionnels

Crée par Cary GRAIG au début des années 90, à la suite des travaux du Dr Roger CALLAHAN, l’EFT est une méthode simple à intégrer et à appliquer pour soi et pour les autres.

EFT est l’abréviation d’Emotional Freedom Techniques ( Techniques de libération émotionnelle). Son principe est simple: le mal être dans la vie provient d’un déséquilibre du flot de l’énergie à travers l’organisme. Il s’agit donc de rétablir l’harmonie par le biais des méridiens de l’acupuncture chinoise, de lever les blocages énergétiques en stimulant ces points qui recueillent une série d’émotions particulières. Ainsi , tout en se concentrant sur son problème, on stimule quelques points précis sur le visage, le haut du corps et des mains jusqu’à disparition des sentiments négatifs qui l’accompagnent.

EFT s’utilise pour les phobies, les souvenirs tragiques, les besoins additifs, les sentiments difficiles, les croyances limitantes, les malaises et douleurs physiques.

L’EFT se pratique selon une séquence de 5 étapes:

  1. La Concentration sur le problème

  2. L’évaluation du degré de souffrance

  3. La mise en scène pour faire momentanément tomber les barrières intérieures

  4. La ronde de Tapping accompagnée du phrasé de rappel pour garder le problème à l’esprit

  5. La réévaluation pour prendre bonne note des progrès parcourus en fin de ronde

Pour corriger un problème il faut le reconnaître, la première étape « concentration « est donc essentielle, suivie de l’évaluation du degré de mal être de 1à 10.

Puis , il s’agit de stimuler le point sensible ( au creux de la clavicule, quand vous projetez les épaules en avant, un endroit qui peut être douloureux selon l’engorgement du système lymphatique) ou le point Karaté ( tranche de la main, entre la base de l’auriculaire et e début du poignet, endroit dont on se sert dans la pratique des arts martiaux pour trancher un objet d’un coup sec. On frappe vigoureusement du plat des doigts de l’autre main) En stimulant ce point, une phrase d’inversion psychologique est dite 3 fois. Elle se construit selon l’exemple suivant « Même si j’ai ce problème, je m’aime et je m’accepte complètement » ce qui peut donner par exemple « Même si j’ai cette peur du vide, je m’aime et je m’accepte complètement »

Vient ensuite la ronde de Tapping: chaque point est stimulé par tapotement en répétant une fois la phrase de rappel  » cette peur du vide  » (pour notre exemple). Les points à stimuler sont:

  • début du sourcil du côté du nez

  • extérieur de l’œil sur l’os de l’orbite

  • sous l’œil

  • sous le nez

  • creux du menton

  • clavicule

  • sous l’aisselle

  • sous le sein

  • pouce ‘ base de l’ongle du côté extérieur de la main

  • index

  • majeur

  • auriculaire

  • point karaté

Ensuite le point Gamut est stimulé. Il se situe sur le dessus de la main, dans le V formant la prolongation de l’auriculaire et du majeur. En gardant à l’esprit son problème, on produit une gamme: fermer les yeux, ouvrir les yeux, regarder vers le bas à droite en gardant la tête droite, regarder vers le bas à gauche en gardant la tête droite, tracer un cercle avec les yeux sans bouger la tête, tracer un cercle inverse avec les yeux sans bouger la tête, fredonner de la gorge un petit air connu pendant 3 secondes, compter rapidement de 1 à 5, fredonner la même chose 3 secondes.

Pour finir, reprendre la stimulation des 13 points, et réévaluer le degré de souffrance.

L’EFT est suffisamment puissante pour améliorer les choses dès la première séquence, cependant il faut souvent reprendre « le problème » plusieurs fois en y associant les pensées et autres émotions qui surgissent afin de les nettoyer complètement. Par exemple, si mon problème est un conflit avec Jean, ma phrase d’inversion sera « Même si je suis en conflit avec Jean, je m’aime et je m’accepte complètement ». Ma phrase de rappel: « ce conflit avec Jean ». Les rondes suivantes pourront concerner : ma haine, mon désir de vengeance, une humiliation, etc etc… Aussi est il plus facile de noter par écrit ce qui vient pour ensuite le retravailler, car il est important que soient précisées les émotions ou les situations. Ainsi « ma chef est abusive » n’est pas assez explicite. Préférez « les congés qu’elle m’a refusée » , « les appels hors temps de travail » etc…qui vont peut être déboucher sur « je ne sais pas dire non » ou « je crains de m’opposer ».

Pour aller plus loin dans la découverte d’EFT :

Sophie MERLE, EFT, Psychologie énergétique, Le livre pour se libérer des blocages et troubles émotionnels, 2008

www.emofree.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les cookies nous permettent de vous proposer nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies. En savoir plus