Les champs électromagnétiques et leurs effets

S’il est un domaine de santé dans lequel l’individu peine à être correctement informé, c’est bien celui des effets des champs électromagnétiques. Ici , comme pour d’autres questions, il y a trop d’argent en jeu pour que la transparence soit de mise ….En résulte une véritable jungle entre informations et désinformations.

Pour cette question j’applique 2 des mes principes préférés: celui de précaution et l’épreuve par les faits ( observation sur le terrain ou analyse concrète). Voir ci dessous , les résultats d’une étude de l’institut KAROLINSKA de Stockholm…..

Je recommande donc la prudence quant à l’utilisation des GSM notamment mais j’y inclue évidemment les ordinateurs, les micro ondes, les téléphones sans fil, le WIFI etc….

Pour se protéger , la première chose est de ne pas « abuser » de leur temps d’utilisation . C’est une « La palissade » mais il est tellement difficile de se préserver (même avec certains systèmes vendus dans le commerce dont l’efficacité n’est pas toujours prouvé) que finalement cela reste une valeur sûre.

Quelques pistes pour mettre de la distance entre soi et les ondes:

  • pour les GSM, éviter le port au corps à corps, utiliser une oreillette ( et non un casque BLUETOOTH), éviter les appels où le réseau est insuffisant, éloigner les enfants, voir doter son mobile d’une capsule qui limite l’émission des ondes, oublier le GSM réveil matin qui émet allégrement près de votre tête durant toute la nuit….
  • remplacer le WIFI par un système de courant porteur:cela permet d’utiliser Internet partout dans la maison ou au travail mais ici les ondes ne se proménent pas autour de vous, elle empruntent la voie du réseau électrique . L’équipement se résume à un boitier et à des prises.
  • En ce qui concerne l’utilisation du PC, penser à éteindre vos sessions, voir votre machine lorque vous n’êtes pas devant, vous ferez aussi des économies d’énergie. Et bien évidemment, pas d’ordinateur dans la chambre des adultes ou des enfants . Vous pouvez tenter aussi l’achat d’un cactus du Pérou, réputé pour absorber les ondes, que vous placerez près de votre espace de travail.
  • Fuir le micro ondes.
  • Remplacer le téléphone sans fil par un télephone filaire (de plus en plus difficile à se procurer il est vrai.) Si vous n’en trouvez pas, optez au moins pour un téléphone sans fil qui n’émet pas lorqu’il est en veille ou à l’arrêt.
  • Envisager un diagnostic de la puissance des ondes chez vous , fait par un professionnel.

Les effets des champs électromagnétiques, article cité dans la revue « La maison écologique », n° 64.

Des centaines d’études scientifiques concernant les risques biologiques des champs électromagnétiques (CEM) ont été publiées. Deux d’entre elles sont particuliérement révélatrices.

  1. L’étude de Feychting et Alhbom de l’Institut KAROLINSKA de Stockholm concerne une population de 436 000 personnes vivant à moins de 300 mètres d’une ligne à haute tension entre 1960 et 1985. Cette étude conclut à une augmentation proportionnelle du risque de leucémie chez les enfants de moins de 15 ans, suivant l’intensité du champ magnétique auquel ils sont soumis.
  2. Le rapport Bioinitiative publié en 2007 par un groupe de 20 scientifiques indépendants analyse environ 2000 études concernant les effets des rayonnements électromagnétiques sur la santé. C’est aujourd’hui l’analyse la plus complète sur le sujet et elle permet d’affirmer que l’on observe fréquemment les symptômes suivants chez les personnes exposées aux CEM: maux de tête, stress, troubles du sommeil, fatigue , nervosité et irritabilité, affaiblissement des défenses immunitaires, troubles neuroendocrinoimmunitaires, troubles de la concentration et de la mémoire, augmentation des riques de cancer et de fausses couches.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les cookies nous permettent de vous proposer nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies. En savoir plus