Se repérer dans les cosmétiques « bio »

Pour se repérer dans les cosmétiques « bio », c’est parfois un peu le parcours du combattant. Le marketing surfe sur la vague du naturel pour nous vendre des produits mais à quel saint peut on vraiment se vouer?

Pour se faciliter les choses, on peut s’en remettre aux logos suivants:

ECOCERT: Au moins 95 % d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle, pas d’OGM, parabens, silicone, pEG, synthétique. Les emballages sont biodégradables ou recyclables.

LOGO BIO EUROPEEN ( représenté par une feuille composée d’étoiles sur fond vert). C’est un logo qu’on ne trouve que sur les HE et HV car ce sont les seuls cosmétiques issus de l’agriculture biologique.

BDIH: C’est un label allemand , avec des ingrédients naturels végétaux, bio ou minéraux.

NATURE ET PROGRES: C’est une association bio avec un cahier des charges. Pas de molécule de synthèse, pas de pétrochimie, 100% d’ingrédients végétaux bio ou issus d’une cueillette réglementée.

COSMEBIO: Association de laboratoires certifiés par ECOCERT.

NATRUE: Association crée par des fabricants allemands tels que Weleda, Logona, Dr Hauska. 95% d’ingrédients bio pour les cosmétiques bio, 70% pour les cosmétiques naturels.

En grande surface, on peut aussi trouver du cosmétique bio, souvent certifié ECOCERT ou ECOLABEL. Mais attention aux promesses du « sans paraben », ou autre car ces produits sont remplacés par d’autres produits de synthèse!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les cookies nous permettent de vous proposer nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies. En savoir plus